Brian Wagner, fondateur et PDG de Health Insight Consulting Group (USA) – S1 Ep 1/4

Bienvenue dans Revinsight, le podcast qui vous aide à comprendre comment les sociétés et les individus adoptent, utilisent et suivent les résultats de la VR.

Invité : Brian Wagner, fondateur et PDG de Health Insight Consulting Group (USA).

Episode #4 – 15 Novembre, 2023

Maxime Ros :

– Bienvenue dans Revinsight, le podcast qui vous aide Ă  comprendre comment les sociĂ©tĂ©s et les individus adoptent, utilisent et suivent les rĂ©sultats de la VR.

– Aujourd’hui, je suis ravi de recevoir Brian Wagner, fondateur et PDG de Health Insight Consulting Group. Il a aidĂ© les cadres supĂ©rieurs Ă  progresser chez GE HealthCare, Philips Imaging, Becton Dickinson et Clario.

– Salut, Brian, comment et pourquoi as-tu commencĂ© Ă  adopter la rĂ©alitĂ© virtuelle dans tes environnements professionnels ?

Brian Wagner :

– Eh bien, Maxime, c’est un plaisir et je te remercie beaucoup de m’avoir invitĂ© sur ton podcast.

– Comme tu te souviens, nous avons Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s par des collègues communs. Grâce Ă  cette introduction, j’ai Ă©tĂ© vraiment impressionnĂ© par la technologie que toi et ton Ă©quipe avez mise sur le marchĂ© pour mieux former, mieux informer les professionnels de la santĂ©.

– C’Ă©tait intĂ©ressant quand nous avons Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s pour la première fois, j’Ă©tais encore dans l’industrie, travaillant pour certaines des plus grandes entreprises. Nous venions d’ĂŞtre touchĂ©s par la COVID-19, et cela posait un problème majeur pour nous. Comme tu te souviens, en 2020, du jour au lendemain, nous n’avions plus accès aux centres de soins aigus. C’Ă©tait un gros problème car nous vendions toujours des produits, des services et des solutions qui nĂ©cessitaient un suivi, une formation, une Ă©ducation. Pourtant, nous n’avions aucun moyen de pĂ©nĂ©trer dans ces Ă©tablissements en raison de barrières Ă  l’entrĂ©e. Si vous n’Ă©tiez pas centrĂ© sur la COVID, personne ne voulait vous voir, n’envisageait de vous voir, ne pouvait vous voir. C’est devenu vraiment un moyen opportun de rester connectĂ© avec nos clients.

– Mais ce que nous avons appris, c’est que c’Ă©tait mĂŞme un meilleur moyen qu’avant la COVID. Ce que je veux dire par lĂ , c’est que c’Ă©tait toujours un dĂ©fi pour nous. Nous avions des spĂ©cialistes cliniques, des reprĂ©sentants commerciaux, ils concluaient la vente et intervenaient ensuite pour la formation. Mais en gĂ©nĂ©ral, ils partaient et, une semaine ou deux après, une grande partie de ces informations n’Ă©taient plus mĂ©morisĂ©es ou il y avait des changements de personnel. Nous devions constamment revenir et rĂ©Ă©duquer, rĂ©informer. C’Ă©tait assez coĂ»teux pour nous.

– Mais en utilisant la rĂ©alitĂ© virtuelle, ce que nous avons dĂ©couvert, c’est que cela Ă©tait non seulement meilleur pour nos clients en termes d’engagement, oĂą ils se trouvaient, quand ils le souhaitaient, comment ils souhaitaient s’engager, mais c’Ă©tait aussi moins coĂ»teux pour nous car nous n’avions pas Ă  dĂ©ployer de spĂ©cialistes cliniques, Ă  supporter les frais de dĂ©placement, la productivitĂ© de notre force de vente, la productivitĂ© de notre force de spĂ©cialistes cliniques Ă©tait beaucoup amĂ©liorĂ©e grâce Ă  l’utilisation de la rĂ©alitĂ© virtuelle.

– Et nous avons obtenu des rĂ©sultats Ă©tonnants en termes d’amĂ©lioration de l’expĂ©rience client, mais aussi en rĂ©duisant en mĂŞme temps nos coĂ»ts de prise en charge. Et en rĂ©alitĂ©, c’Ă©tait aussi un avantage pour eux, car ils pouvaient mieux former, mieux informer leur personnel, leurs soignants.

– Et ce que nous avons constatĂ©, c’est que leurs taux de rĂ©tention Ă©taient impressionnants. Ils se souvenaient en fait beaucoup plus des informations que nous partagions parce qu’ils pouvaient constamment y revenir et avoir cette expĂ©rience encore et encore. Et en faisant cela, leur niveau de confiance a explosĂ©. Ils ont donc commencĂ© Ă  rĂ©aliser plus de procĂ©dures et Ă  utiliser davantage de nos produits en consĂ©quence.

– C’est ainsi que j’ai dĂ©marrĂ© initialement, et cela a Ă©tĂ© un plaisir depuis lors.

Vous aimez cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkdin
Partagez-le par Email

A propos de l'auteur

Recevez nos articles directement dans votre messagerie...

Inscrivez-vous à notre newsletter dédiée aux technologies immersives

FR - Newsletter - LP

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que Revinax mémorise et utilise vos données personnelles dans les conditions décrites dans la Déclaration de confidentialité.

Effectuez une recherche sur le site :