Partage des connaissances et la vidéo

L’ÉVOLUTION ET LES AVANTAGES DE L’UTILISATION DE LA VIDÉO DANS L’ÉDUCATION

Actuellement, il n’est pas possible de penser Ă  notre monde sans penser Ă  la vidĂ©o. Les vidĂ©os sont autour de nous pendant toute la journĂ©e : au cinĂ©ma, Ă  la tĂ©lĂ©vision, sur internet et sur tous les appareils portables qui y sont connectĂ©s. Mais comment l’utilisation des vidĂ©os a-t-elle commencĂ©e ? Pourquoi la vidĂ©o est-elle bĂ©nĂ©fique dans l’éducation ? Dans cet article, nous allons rĂ©pondre Ă  ces questions et dĂ©crire comment utiliser la vidĂ©o de maniĂšre efficace.

L’histoire de la vidĂ©o

AprĂšs la Seconde Guerre mondiale, la tĂ©lĂ©vision est devenue populaire aux États-Unis et en Grande-Bretagne, ainsi la vidĂ©o a Ă©tĂ© introduite dans les maisons. En 1960, la tĂ©lĂ©vision en couleur est apparue et en 1970, les cassettes vidĂ©o. Cela marque le dĂ©but de la vidĂ©o « Ă  la demande Â», puisqu’on pouvait enregistrer une Ă©mission de tĂ©lĂ©vision et la regarder plus tard. En outre, c’était le dĂ©but de l’enregistrement et du partage de vidĂ©os accessibles au grand public. Nous avons commencĂ© Ă  collecter des souvenirs personnels et Ă  les partager les uns avec les autres (Hilmes & Jacobs 2003).

L’une des toutes premiĂšres vidĂ©os en direct sur Internet a Ă©tĂ© le streaming en ligne d’une machine Ă  cafĂ© du laboratoire informatique de l’UniversitĂ© de Cambridge, en Angleterre. Les gens Ă©taient fatiguĂ©s de faire des aller-retours pour vĂ©rifier s’il y avait encore du cafĂ© et donc ils ont mis en place une vidĂ©o en streaming pour surveiller la machine (Kesby 2012).

En 1993, les navigateurs Web Ă©taient prĂȘts Ă  afficher des vidĂ©os en ligne et Ă  la fin des annĂ©es 1990, l’Internet est devenu plus rapide et capable de les tĂ©lĂ©charger. En 2005, YouTube a Ă©tĂ© lancĂ© en tant que plateforme de partage de vidĂ©os en ligne et la toute premiĂšre vidĂ©o Ă©tait la visite au zoo d’un des fondateurs. YouTube s’est dĂ©veloppĂ© rapidement et le partage de vidĂ©os est devenu plus facile que jamais (Thielman 2013). Actuellement, la vidĂ©o est partout dans nos vies, grĂące Ă  l’utilisation de smartphones et d’autres appareils portables. On estime qu’en 2020, environ 80% du trafic Internet qui sera gĂ©nĂ©rĂ© comportera de la vidĂ©o (Cisco 2017).

Les avantages de la vidĂ©o pour l’apprentissage

Chaque personne apprend d’une maniĂšre diffĂ©rente. Certains apprennent mieux en Ă©coutant, d’autres en observant. C’est pourquoi il est important d’utiliser diffĂ©rentes mĂ©thodes d’enseignement pour atteindre chaque Ă©lĂšve (Gardner 1983).

La visualisation d’images animĂ©es ou statiques est bĂ©nĂ©fique pour l’apprentissage. Leur utilisation permet de montrer quelque chose qui est difficile Ă  expliquer avec des mots. Par ailleurs, cela permet aussi de montrer des environnements qui ne sont pas accessible Ă  tous, comme une salle d’opĂ©ration, ou montrer des dĂ©tails qui sont difficiles Ă  observer de nos propres yeux. Les images en mouvement peuvent aider Ă  visualiser mentalement un processus, ce qui entraĂźne une charge cognitive infĂ©rieure par rapport Ă  la reconstitution d’une sĂ©rie d’images statiques.  De mĂȘme, les signaux quelque peu abstraits tels que les flĂšches sont plus ouverts Ă  l’interprĂ©tation dans les images statiques que dans les images animĂ©es. Cela peut entraĂźner une confusion et des malentendus (Höffler & Leutner 2007). Dans notre prĂ©cĂ©dent article, nous avons expliquĂ© que lorsque l’on apprend une nouvelle tĂąche, dynamique, il est particuliĂšrement avantageux d’utiliser des images elles mĂȘmes dynamiques (Lowe & Schnotz 2008). En effet, il a Ă©tĂ© montrĂ© que l’on a besoin de moins de temps pour apprendre de nouvelles compĂ©tences manuelles en observant des images en mouvement par rapport Ă  des images fixes (Boucheix & Forestier 2017).

Dans certains cas, les vidĂ©os peuvent ĂȘtre aussi efficaces qu’un instructeur, surtout lorsque les Ă©lĂšves ont la possibilitĂ© de visionner la vidĂ©o autant de fois qu’ils le souhaitent. ComparĂ©e aux images de synthĂšse, la vidĂ©o a un grand avantage. Une vidĂ©o montre une situation rĂ©elle et pas seulement une version standardisĂ©e. De plus, il est Ă©galement possible de filmer une procĂ©dure avec plusieurs instructeurs diffĂ©rents et de collecter un large Ă©ventail de techniques. Les Ă©tudiants peuvent regarder des vidĂ©os sur la mĂȘme procĂ©dure exĂ©cutĂ©e par diffĂ©rents instructeurs, ce qui augmente la valeur Ă©ducative de cet outil. La distribution de vidĂ©os en ligne peut Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e pour inciter les Ă©lĂšves Ă  regarder des vidĂ©os Ă  des fins Ă©ducatives (Galbraith 2004). Il est Ă©galement bĂ©nĂ©fique pour les Ă©tudiants d’éditer des vidĂ©os eux-mĂȘmes. Outre le fait que cette action permet de cultiver des compĂ©tences gĂ©nĂ©rales – telles que la façon de dĂ©velopper un scĂ©nario, les compĂ©tences d’édition vidĂ©o et de narration (Naumann, Bowley & McArthur 2013), ils apprennent plus sur le sujet en Ă©ditant eux-mĂȘmes le film.

L’utilisation de la vidĂ©o dans la formation en entreprise

De nos jours, de plus en plus d’entreprises utilisent des vidĂ©os pour leur formation. Cependant, peu d’entreprises les utilisent Ă  grande Ă©chelle.  La vidĂ©o peut ĂȘtre un moyen trĂšs puissant de partager des connaissances au sein d’une entreprise. Elle peut ĂȘtre une propriĂ©tĂ© de l’entreprise utilisable pendant des annĂ©es. De plus, les vidĂ©os permettent au public de s’identifier Ă  l’action lorsque ce sont les membres de l’équipe qui ont filmĂ© dans leur propre Ă©tablissement. Les vidĂ©os peuvent Ă©galement ĂȘtre archivĂ©es et organisĂ©es comme un programme de formation qui convient Ă  l’objectif Ă©ducatif de l’entreprise.

De nombreuses entreprises considĂšrent qu’il est trop coĂ»teux de dĂ©velopper leurs propres vidĂ©os Ă©ducatives. Cependant, chez Revinax, nous avons travaillĂ© dessus et dĂ©veloppĂ© notre propre façon d’enregistrer et d’éditer, ce qui rend tout Ă  fait possible l’utilisation de la vidĂ©o en rĂ©alitĂ© virtuelle dans votre entreprise. Utiliser des vidĂ©os de procĂ©dures rĂ©elles rĂ©duit drastiquement les coĂ»ts de production en comparaison aux images de synthĂšse et cela aide aussi Ă  se sentir plus impliquĂ© dans les actions en cours. Lors de la crĂ©ation de vidĂ©os Ă©ducatives, en particulier dans la rĂ©alitĂ© virtuelle, il est trĂšs important de bien stabiliser l’image. Si cela n’est pas fait en utilisant un bon Ă©quipement, les Ă©lĂšves peuvent se sentir mal en regardant les images. Nous avons dĂ©veloppĂ© notre propre Ă©quipement d’enregistrement qui permet de crĂ©er une image stable, de haute qualitĂ©, Ă  180 °, selon la perspective de l’expert (vision Ă  la premiĂšre personne).

Comment utiliser la vidĂ©o dans l’éducation

Lors de l’intĂ©gration de vidĂ©os dans l’éducation, il y a plusieurs choses Ă  garder Ă  l’esprit. Tout d’abord, il est nĂ©cessaire de choisir judicieusement vos ressources vidĂ©o : celles qui conviennent le mieux Ă  vos Ă©lĂšves et Ă  votre but. DeuxiĂšmement, il est important de choisir une vidĂ©o qui ne soit pas trop longue. La durĂ©e moyenne d’attention est de 7 et 15 minutes, gardez cela Ă  l’esprit lorsque vous sĂ©lectionnez une vidĂ©o. De plus, essayez de faire travailler les apprenants pendant qu’ils la regardent : donnez-leur quelque chose sur laquelle se concentrer afin qu’ils ne regardent pas passivement une vidĂ©o. Par la suite, il est important de donner aux Ă©lĂšves le temps de rĂ©flĂ©chir Ă  ce qu’ils ont vu. Posez-leur des questions et discutez de certains points clĂ©s. Lorsque les Ă©tudiants sont Ă  la maison, ils peuvent Ă©galement utiliser des vidĂ©os pour rafraĂźchir leur mĂ©moire sur un sujet donnĂ© (BBC).

Les vidĂ©os peuvent Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©es pour donner aux Ă©lĂšves de l’énergie pendant un long vendredi aprĂšs-midi. Quand les Ă©tudiants se fatiguent, il peut ĂȘtre bĂ©nĂ©fique d’utiliser une mĂ©thode pĂ©dagogique diffĂ©rente pour les rĂ©veiller. Si vous dĂ©cidez d’utiliser une vidĂ©o Ă  cet effet, assurez-vous que la vidĂ©o active et stimule les sens des Ă©lĂšves. Cela peut ĂȘtre fait en utilisant une vidĂ©o rapide et Ă©nergique, mais aussi en utilisant un support diffĂ©rent pour afficher la vidĂ©o, comme la rĂ©alitĂ© virtuelle. La rĂ©alitĂ© virtuelle prĂ©sente un environnement virtuel et active divers sens. Lors de l’utilisation de sĂ©quences vidĂ©o rĂ©elles, il est Ă©galement possible d’ajouter des donnĂ©es supplĂ©mentaires dans l’espace virtuel 360 °. Cela engagera d’autant plus les apprenants dans leur processus de formation.

Une bonne vidĂ©o Ă©ducative doit atteindre l’objectif de transmission fixĂ©, stimuler les Ă©lĂšves et rĂ©pondre aux autres conditions dĂ©crites dans cet article. Une expertise pĂ©dagogique est nĂ©cessaire pour concevoir ce type de vidĂ©o et s’assurer que votre message est livrĂ© de la maniĂšre la plus efficace. Revinax apporte cette expertise et suit de prĂšs les amĂ©liorations des techniques de formation. Nous sommes spĂ©cialisĂ©s dans le dĂ©veloppement de vidĂ©os pour un environnement de rĂ©alitĂ© virtuelle. Nous dĂ©veloppons des tutoriels immersifs pour des gestes complexes dans divers domaines, tels que le domaine mĂ©dical, la gestion des risques, l’industrie ou l’artisanat. Nous utilisons des images 3D de la vie rĂ©elle, visualisĂ©es Ă  la premiĂšre personne, afin d’optimiser l’apprentissage et de permettre aux Ă©lĂšves et aux enseignants d’atteindre leurs objectifs Ă©ducatifs. Pour plus d’informations sur notre technologie virtuelle et nos applications Ă©ducatives, n’hĂ©sitez pas Ă  consulter notre site internet ou Ă  nous contacter.

Références

  • BBC. “Education Videos: Ten Ways to Use Them Well.” Education Videos: Ten Ways to Use Them Wellwww.bbcactive.com/BBCActiveIdeasandResources/EducationvideosTenwaystousethemwell.aspx.
  • Boucheix, J., & Forestier, C. Reducing the transience effect of animations does not (always) lead to better performance in children learning a complex hand procedure. Computers in Human Behavior,69, 358-370, 2017. doi:10.1016/j.chb.2016.12.029
  • Cisco. “Cisco Visual Networking Index: Forecast and Methodology, 2016–2021.” Cisco, 16 Sept. 2017, www.cisco.com/c/en/us/solutions/collateral/service-provider/ip-ngn-ip-next-generation-network/white_paper_c11-481360.html.
  • Galbraith, J., ‘Active viewing: and oxymoron in video-based instruction?’, Society for Applied Learning Technologies Conference, 2004
  • Gardner, Howard. Frames of Mind: the Theory of Multiple Intelligences. Basic Books, 1983.
  • Höffler, Tim N., and Detlev Leutner. “Instructional Animation versus Static Pictures: A Meta-Analysis.” Learning and Instruction, vol. 17, no. 6, 2007, pp. 722–738., doi:10.1016/j.learninstruc.2007.09.013.
  • Hilmes, Michele, and Jason Jacobs. The Television History Book. BFI Publishing, 2003.
  • Kesby, Rebecca. “How the World’s First Webcam Made a Coffee Pot Famous.” BBC News, BBC, 22 Nov. 2012, www.bbc.com/news/technology-20439301.
  • Lowe, R., & Schnotz, W. Learning with animation: Research implications for design. Cambridge: Cambridge University Press, 2008.
  • David N. Naumann, Douglas M. Bowley & David R. McArthur (2013) The Director’s Cut â€“ video editing as a training modality for minimally invasive surgery, Minimally Invasive Therapy & Allied Technologies, 23:3, 188-189, DOI: 10.3109/13645706.2013.866964
  • Thielman, Sam. “A Very Brief History of Web Video.” Adweek, 29 Apr. 2013, www.adweek.com/digital/very-brief-history-web-video-148949/.

Vous aimez cet article ?

Partagez-le sur Facebook
Partagez-le sur Twitter
Partagez-le sur Linkdin
Partagez-le par Email

A propos de l'auteur

Recevez nos articles directement dans votre messagerie...

Inscrivez-vous à notre newsletter dédiée aux technologies immersives

FR - Newsletter - LP

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que Revinax mémorise et utilise vos données personnelles dans les conditions décrites dans la Déclaration de confidentialité.

Effectuez une recherche sur le site :