the news blog

Partage des connaissances et la vidéo

Partage des connaissances et la vidéo

Le partage des connaissances grâce à la vidéo

L'évolution et les avantages de l'utilisation de la vidéo dans l'éducation

Actuellement, il n’est pas possible de penser à notre monde sans penser à la vidéo. Les vidéos sont autour de nous pendant toute la journée : au cinéma, à la télévision, sur internet et sur tous les appareils portables qui y sont connectés. Mais comment l’utilisation des vidéos a-t-elle commencée ? Pourquoi la vidéo est-elle bénéfique dans l’éducation ? Dans cet article, nous allons répondre à ces questions et décrire comment utiliser la vidéo de manière efficace.

L’histoire de la vidéo

Après la Seconde Guerre mondiale, la télévision est devenue populaire aux États-Unis et en Grande-Bretagne, ainsi la vidéo a été introduite dans les maisons. En 1960, la télévision en couleur est apparue et en 1970, les cassettes vidéo. Cela marque le début de la vidéo « à la demande », puisqu’on pouvait enregistrer une émission de télévision et la regarder plus tard. En outre, c’était le début de l’enregistrement et du partage de vidéos accessibles au grand public. Nous avons commencé à collecter des souvenirs personnels et à les partager les uns avec les autres (Hilmes & Jacobs 2003).

L’une des toutes premières vidéos en direct sur Internet a été le streaming en ligne d’une machine à café du laboratoire informatique de l’Université de Cambridge, en Angleterre. Les gens étaient fatigués de faire des aller-retours pour vérifier s’il y avait encore du café et donc ils ont mis en place une vidéo en streaming pour surveiller la machine (Kesby 2012).

En 1993, les navigateurs Web étaient prêts à afficher des vidéos en ligne et à la fin des années 1990, l’Internet est devenu plus rapide et capable de les télécharger. En 2005, YouTube a été lancé en tant que plateforme de partage de vidéos en ligne et la toute première vidéo était la visite au zoo d’un des fondateurs. YouTube s’est développé rapidement et le partage de vidéos est devenu plus facile que jamais (Thielman 2013). Actuellement, la vidéo est partout dans nos vies, grâce à l’utilisation de smartphones et d’autres appareils portables. On estime qu’en 2020, environ 80% du trafic Internet qui sera généré comportera de la vidéo (Cisco 2017).

Les avantages de la vidéo pour l’apprentissage

Chaque personne apprend d’une manière différente. Certains apprennent mieux en écoutant, d’autres en observant. C’est pourquoi il est important d’utiliser différentes méthodes d’enseignement pour atteindre chaque élève (Gardner 1983).

La visualisation d’images animées ou statiques est bénéfique pour l’apprentissage. Leur utilisation permet de montrer quelque chose qui est difficile à expliquer avec des mots. Par ailleurs, cela permet aussi de montrer des environnements qui ne sont pas accessible à tous, comme une salle d’opération, ou montrer des détails qui sont difficiles à observer de nos propres yeux. Les images en mouvement peuvent aider à visualiser mentalement un processus, ce qui entraîne une charge cognitive inférieure par rapport à la reconstitution d’une série d’images statiques.  De même, les signaux quelque peu abstraits tels que les flèches sont plus ouverts à l’interprétation dans les images statiques que dans les images animées. Cela peut entraîner une confusion et des malentendus (Höffler & Leutner 2007). Dans notre précédent article, nous avons expliqué que lorsque l’on apprend une nouvelle tâche, dynamique, il est particulièrement avantageux d’utiliser des images elles mêmes dynamiques (Lowe & Schnotz 2008). En effet, il a été montré que l’on a besoin de moins de temps pour apprendre de nouvelles compétences manuelles en observant des images en mouvement par rapport à des images fixes (Boucheix & Forestier 2017).

Dans certains cas, les vidéos peuvent être aussi efficaces qu’un instructeur, surtout lorsque les élèves ont la possibilité de visionner la vidéo autant de fois qu’ils le souhaitent. Comparée aux images de synthèse, la vidéo a un grand avantage. Une vidéo montre une situation réelle et pas seulement une version standardisée. De plus, il est également possible de filmer une procédure avec plusieurs instructeurs différents et de collecter un large éventail de techniques. Les étudiants peuvent regarder des vidéos sur la même procédure exécutée par différents instructeurs, ce qui augmente la valeur éducative de cet outil. La distribution de vidéos en ligne peut également être utilisée pour inciter les élèves à regarder des vidéos à des fins éducatives (Galbraith 2004). Il est également bénéfique pour les étudiants d’éditer des vidéos eux-mêmes. Outre le fait que cette action permet de cultiver des compétences générales – telles que la façon de développer un scénario, les compétences d’édition vidéo et de narration (Naumann, Bowley & McArthur 2013), ils apprennent plus sur le sujet en éditant eux-mêmes le film.

L’utilisation de la vidéo dans la formation en entreprise

De nos jours, de plus en plus d’entreprises utilisent des vidéos pour leur formation. Cependant, peu d’entreprises les utilisent à grande échelle.  La vidéo peut être un moyen très puissant de partager des connaissances au sein d’une entreprise. Elle peut être une propriété de l’entreprise utilisable pendant des années. De plus, les vidéos permettent au public de s’identifier à l’action lorsque ce sont les membres de l’équipe qui ont filmé dans leur propre établissement. Les vidéos peuvent également être archivées et organisées comme un programme de formation qui convient à l’objectif éducatif de l’entreprise.

De nombreuses entreprises considèrent qu’il est trop coûteux de développer leurs propres vidéos éducatives. Cependant, chez Revinax, nous avons travaillé dessus et développé notre propre façon d’enregistrer et d’éditer, ce qui rend tout à fait possible l’utilisation de la vidéo en réalité virtuelle dans votre entreprise. Utiliser des vidéos de procédures réelles réduit drastiquement les coûts de production en comparaison aux images de synthèse et cela aide aussi à se sentir plus impliqué dans les actions en cours. Lors de la création de vidéos éducatives, en particulier dans la réalité virtuelle, il est très important de bien stabiliser l’image. Si cela n’est pas fait en utilisant un bon équipement, les élèves peuvent se sentir mal en regardant les images. Nous avons développé notre propre équipement d’enregistrement qui permet de créer une image stable, de haute qualité, à 180 °, selon la perspective de l’expert (vision à la première personne).

Comment utiliser la vidéo dans l’éducation

Lors de l’intégration de vidéos dans l’éducation, il y a plusieurs choses à garder à l’esprit. Tout d’abord, il est nécessaire de choisir judicieusement vos ressources vidéo : celles qui conviennent le mieux à vos élèves et à votre but. Deuxièmement, il est important de choisir une vidéo qui ne soit pas trop longue. La durée moyenne d’attention est de 7 et 15 minutes, gardez cela à l’esprit lorsque vous sélectionnez une vidéo. De plus, essayez de faire travailler les apprenants pendant qu’ils la regardent : donnez-leur quelque chose sur laquelle se concentrer afin qu’ils ne regardent pas passivement une vidéo. Par la suite, il est important de donner aux élèves le temps de réfléchir à ce qu’ils ont vu. Posez-leur des questions et discutez de certains points clés. Lorsque les étudiants sont à la maison, ils peuvent également utiliser des vidéos pour rafraîchir leur mémoire sur un sujet donné (BBC).

Les vidéos peuvent également être utilisées pour donner aux élèves de l’énergie pendant un long vendredi après-midi. Quand les étudiants se fatiguent, il peut être bénéfique d’utiliser une méthode pédagogique différente pour les réveiller. Si vous décidez d’utiliser une vidéo à cet effet, assurez-vous que la vidéo active et stimule les sens des élèves. Cela peut être fait en utilisant une vidéo rapide et énergique, mais aussi en utilisant un support différent pour afficher la vidéo, comme la réalité virtuelle. La réalité virtuelle présente un environnement virtuel et active divers sens. Lors de l’utilisation de séquences vidéo réelles, il est également possible d’ajouter des données supplémentaires dans l’espace virtuel 360 °. Cela engagera d’autant plus les apprenants dans leur processus de formation.

Une bonne vidéo éducative doit atteindre l’objectif de transmission fixé, stimuler les élèves et répondre aux autres conditions décrites dans cet article. Une expertise pédagogique est nécessaire pour concevoir ce type de vidéo et s’assurer que votre message est livré de la manière la plus efficace. Revinax apporte cette expertise et suit de près les améliorations des techniques de formation. Nous sommes spécialisés dans le développement de vidéos pour un environnement de réalité virtuelle. Nous développons des tutoriels immersifs pour des gestes complexes dans divers domaines, tels que le domaine médical, la gestion des risques, l’industrie ou l’artisanat. Nous utilisons des images 3D de la vie réelle, visualisées à la première personne, afin d’optimiser l’apprentissage et de permettre aux élèves et aux enseignants d’atteindre leurs objectifs éducatifs. Pour plus d’informations sur notre technologie virtuelle et nos applications éducatives, n’hésitez pas à consulter notre site internet ou à nous contacter.

Références

BBC. “Education Videos: Ten Ways to Use Them Well.” Education Videos: Ten Ways to Use Them Well, www.bbcactive.com/BBCActiveIdeasandResources/EducationvideosTenwaystousethemwell.aspx.

Boucheix, J., & Forestier, C. Reducing the transience effect of animations does not (always) lead to better performance in children learning a complex hand procedure. Computers in Human Behavior,69, 358-370, 2017. doi:10.1016/j.chb.2016.12.029

Cisco. “Cisco Visual Networking Index: Forecast and Methodology, 2016–2021.” Cisco, 16 Sept. 2017, www.cisco.com/c/en/us/solutions/collateral/service-provider/ip-ngn-ip-next-generation-network/white_paper_c11-481360.html.

Galbraith, J., ‘Active viewing: and oxymoron in video-based instruction?’, Society for Applied Learning Technologies Conference, 2004

Gardner, Howard. Frames of Mind: the Theory of Multiple Intelligences. Basic Books, 1983.

Höffler, Tim N., and Detlev Leutner. “Instructional Animation versus Static Pictures: A Meta-Analysis.” Learning and Instruction, vol. 17, no. 6, 2007, pp. 722–738., doi:10.1016/j.learninstruc.2007.09.013.

Hilmes, Michele, and Jason Jacobs. The Television History Book. BFI Publishing, 2003.

Kesby, Rebecca. “How the World’s First Webcam Made a Coffee Pot Famous.” BBC News, BBC, 22 Nov. 2012, www.bbc.com/news/technology-20439301.

Lowe, R., & Schnotz, W. Learning with animation: Research implications for design. Cambridge: Cambridge University Press, 2008.

David N. Naumann, Douglas M. Bowley & David R. McArthur (2013) The Director’s Cut – video editing as a training modality for minimally invasive surgery, Minimally Invasive Therapy & Allied Technologies, 23:3, 188-189, DOI: 10.3109/13645706.2013.866964

Thielman, Sam. “A Very Brief History of Web Video.” Adweek, 29 Apr. 2013, www.adweek.com/digital/very-brief-history-web-video-148949/.

Revinax
Revinax
X