11 atouts de la réalité virtuelle immersive pour optimiser le lancement de nouveaux équipements médicaux

Lancer un nouveau dispositif médical demande de gros efforts pour convaincre, puis aider les professionnels de santé à utiliser ce nouvel équipement. La réalité virtuelle et la vidéo peuvent être de précieuses alliées durant cette phase de diffusion. Explications.

Votre nouveau dispositif médical est sur la rampe de lancement ? Vous vous demandez certainement si vous avez bien mis tous les atouts de votre côté pour lui assurer le succès commercial qu’il mérite… En effet, lancer un nouvel équipement médical représente toujours un défi de taille : quels que soient les pays visés, le marché des dispositifs médicaux est éminemment complexe et difficile à investir.

Parmi les facteurs-clés de réussite, figure systématiquement l’adoption des nouveaux équipements médicaux par leurs futurs utilisateurs. Pour creuser le sujet, nous vous invitons d’ailleurs à lire notre précédent article dédié à l’adoption de ces nouveaux équipements par les professionnels de la santé.
Il en ressort que pour une adoption optimale, il est essentiel de proposer aux professionnels de la santé le moyen le plus efficace possible pour découvrir, comprendre et utiliser ce nouveau dispositif médical.

Sur ce point, les nouvelles technologies, et notamment la réalité virtuelle présentent des atouts particulièrement intéressants à exploiter. Voici une liste de ces avantages, dont les impacts peuvent se mesurer tout au long du processus de lancement de votre produit :

Phase de découverte : immersion et effet « waouh »

1 Renforcer la dimension innovante

Utiliser des procédés innovants pour présenter un dispositif médical innovant… Quoi de plus logique ? En proposant à vos prospects de découvrir votre nouveau produit via des vidéos immersives et/ou de la réalité virtuelle vous renforcez sa dimension innovante… et générez d’autant plus facilement un « effet waouh », notamment chez les innovateurs et les adopteurs précoces (selon le modèle de diffusion de l’innovation de E. Rogers). Lesquels sont par définition sensibles à l’innovation.

En outre la stimulation sensorielle accrue grâce à l’utilisation de la réalité virtuelle génère un impact émotionnel, propice à une meilleure mémorisation de votre présentation par vos prospects.

2 Faciliter la phase de découverte

L’effet immersif de vidéos tournées à la première personne permet aux professionnels de Santé d’apprécier plus rapidement et plus concrètement les bénéfices apportés par le nouveau dispositif médical. Et ce, non seulement dans sa dimension clinique, mais aussi sur le plan organisationnel ou économique (gain de temps, efficacité accrue, etc.).

3 Une alternative ou un complément au présentiel

On peut aussi ajouter qu’un dispositif immersif de présentation embarquant de la vidéo et de la réalité virtuelle constitue certainement l’alternative s’approchant le plus prêt d’une démonstration en situation réelle. Or, non content de représenter un investissement important (se démultipliant au fil des démonstrations), les actions présentielles sont aussi parfois difficiles à organiser, notamment dans des environnements où l’accès est toujours plus restreint (exemple : les blocs opératoires).

Évaluation du nouveau dispositif : garantir une bonne utilisation de l’équipement pour des bénéfices optimaux.

Tous les dispositifs médicaux sont dits « utilisateurs-dépendants » : leur mise en œuvre est liée à l’acte d’un utilisateur (un professionnel de santé la plupart du temps).

4 Révéler plus facilement tous les bénéfices du nouveau dispositif

La démonstration des bénéfices apportés par un nouvel équipement médical nécessite ainsi des conditions d’utilisation optimales. Or, « il est difficile de connaître et circonscrire l’ensemble des impacts d’une innovation en vie réelle sans qu’elle ait été utilisée. Une étude dans le cadre de ces programmes peut ainsi passer à côté d’éléments significatifs du point de vue médical et économique, » constate le Snitem. Comme indiqué précédemment, la présentation de tutoriels immersifs permet aux professionnels concernés de mieux appréhender tous les impacts de l’utilisation d’un nouvel équipement médical.

Il est aussi impératif de prévoir des moyens de formation des équipes concernées, afin que leur courbe d’apprentissage soit la plus courte possible.

En matière d’apprentissage expérientiel, la vidéo immersive et la réalité virtuelle ne manquent pas d’atouts :

5 La simulation d’une expérience réelle est l’une des méthodes d’apprentissage et de mémorisation les plus efficientes

Comme l’illustre le visuel ci-dessus, le cerveau stocke plus facilement des informations jugées importantes pour gérer des situations réelles ou améliorer un savoir-faire.

6 Les technologies de réalité virtuelle ont un impact sensoriel et émotionnel plus important que les techniques d’enseignement traditionnelles.

Plusieurs études démontrent que plus les sens sont engagés lors de l’apprentissage, plus l’impact sur le cerveau est important. Il en va de même pour les émotions – positives – pouvant être induites par la conception d’un environnement virtuel propice à l’apprentissage et la mémorisation.

7 L’immersion et l’apprentissage sont encore améliorés par la vision subjective (à la première personne).

Selon les études de Fiorella et al. (2017), l’apprentissage par l’imitation – engageant nos neurones miroirs – est significativement amélioré par l’utilisation de la vue à la première personne.
Délesté de la charge cognitive consistant à traduire la démonstration d’une action dans sa propre perspective, le cerveau enregistre les informations plus rapidement, et avec un risque d’erreur réduit.

Diffusion : accélérer le processus avec des tutoriels vidéo immersifs

Lors de la phase de diffusion d’un nouveau dispositif médical sur l’ensemble du marché visé, la question de son adoption par les professionnels de la Santé reste stratégique. Et la mise à disposition de tutoriels vidéo immersifs utilisant la réalité virtuelle/augmentée apporte les mêmes bénéfices :

8 une courbe d’apprentissage accélérée ainsi qu’une réduction du risque d’erreur.

En outre, les professionnels de Santé s’avèrent être de plus en plus familiers avec ces technologies : « Dans l’éducation médicale, l’apprentissage par des vidéos à la première personne gagne de l’importance (Fukkink, Trienekens & Kramer 2010). Les étudiants perçoivent l’utilisation de la vision à la première personne comme une augmentation de leurs capacités à acquérir des compétences cliniques et aussi comme une façon authentique et immersive d’apprendre ».
Source : notre précédent article « Première personne et apprentissage ».

Et la liste des avantages de la diffusion de tutoriels immersifs d’utilisation des dispositifs médicaux ne s’arrête pas là :

9 Ces tutoriels réduisent les besoins de formation présentielle

Un atout particulièrement précieux pour des équipements utilisés dans des lieux à accès restreint (blocs). Sans oublier les économies de budget que cela implique.

10 Ces tutoriels sont par nature réutilisables, autant que nécessaire

Non seulement cette répétabilité de la formation garantit un apprentissage optimal, mais elle permet aussi de réassurer les utilisateurs et de prévenir les risques « d’oubli » concernant la réalisation de gestes et de soins techniques, au travers de visionnages périodiques des tutoriels.

11 Ces tutoriels sont disponibles à tout moment, en toute circonstance.

Un atout particulièrement précieux, notamment pour des dispositifs médicaux utilisables uniquement dans des environnements spécifiques (comme les blocs opératoires). Cette disponibilité peut même être renforcée, en rendant ces tutoriels consultables depuis d’autres supports que des masques VR : ordinateur, tablette ou smartphone (comme c’est le cas pour les tutoriels Revinax).

Conception des tutoriels : expertise requise

Pour apporter tous les bénéfices cités dans cet article, et ainsi favoriser le lancement de vos nouveaux dispositifs médicaux, ces tutoriels immersifs nécessitent une véritable expertise en matière de conception (captation, réalisation des tutoriels, conception d’un environnement virtuel propice à l’apprentissage, etc.). C’est ce qu’apporte Revinax, en combinant une veille active sur les nouvelles techniques de formation et l’évolution des technologies de réalité virtuelle. « Nous nous spécialisons dans les tutoriels immersifs pour des gestes complexes dans divers domaines, tels que le domaine médical, la gestion des risques, l’industrie, etc. ».

A propos de l'auteur :

Philippe Guibert

Journaliste en presse professionnelle & économique.

Souscrivez à notre newsletter pour être informé du futur de l'apprentissage

Une Question ?

Chattez en direct avec un de nos experts ou faites vous rappeler :

Une Question ?
La fenêtre de chat va s'ouvrir...